“Appâtisserie”

“Appâtisserie”

Quelle est donc cette femme que l’on vend en partage ? Qui donc est cette femme exposée sans ambages ?
Cette femme otage, cette femme chantage, cette femme sans tête et sans voix dont on voile ou dévoile selon l’idéologie, la religion, la morale ou le business, le visage ou le derrière !

lire plus
“Infemmie”

“Infemmie”

Et ne parlez pas d’ingénieures, de professeures ou d’écrivaines ! Et encore moins de proviseures, préfètes, docteures ou Chevalières ! On leur concède magistrates, juges, banquières ou avocates, mais pas auteures ou procureures, ni brigadières ou commandantes, à peine tolère-t-on bâtonnières et en aucun cas la ministre !

lire plus
Très cher(es) femmes

Très cher(es) femmes

Merci, merci à vous, chères, très « cher » femmes, de prendre conscience de votre prix et surtout… de celui que vous coûtez à la société !
Merci à vous toutes de comprendre que, loin d’être un atout, votre capacité à procréer est une charge insupportable pour la collectivité.

lire plus
Amour éternel

Amour éternel

L’amour est éternel et il est immortel. Et sa mémoire ou son énergie continue d’exercer son pouvoir par-delà la mort en rayonnant sur les vivants. N’enterrons pas l’amour avec ceux qui meurent. Offrons-le en retour. Faisons-le circuler autour de nous pour guérir et aimer encore, même si l’objet de notre amour a disparu.

lire plus
Le jardin de l’Univers

Le jardin de l’Univers

La poésie est le jardin de l’Univers et les poètes en sont les jardiniers car, à l’instar des vers de terre qui aèrent le sol, les vers des poètes aèrent l’Univers.
Ils parlent le même langage : celui du monde.

lire plus
Garde-fous

Garde-fous

Il transgresse les principes et les lois millénaires, mélange, transforme, transmute la matière, la redéfinit, la reconstruit, la trahit ! Le transgénéticien traque, séquence, brade et manipule à l’envi nos origines et notre patrimoine.

lire plus
Ma poésie

Ma poésie

La poésie est une relation intérieure entre soi et le monde qui mène bien au-delà. Peut-être est-elle même une voie pour tenter d’accéder à la Source de toute chose. Elle ne peut donc qu’être aventure, personnelle et intime.

lire plus
Contemplation

Contemplation

Alors que tout semble immobile, observer la mouvance perpétuelle qui les agite et comprendre, dans cette contemplation, qu’à l’instar des nuages qui paraissent statiques, tout bouge, et que la vie, comme les nuages, passe lentement mais sûrement…

lire plus
Pourquoi écrire?

Pourquoi écrire?

Écrire c’est jardiner sa terre intérieure, c’est se faire pousser soi-même ! C’est relier en bouquets extraordinaires les fleurs de sa vie et récolter, la saison venue, les fruits de sa propre existence.

lire plus
Mon ami P…

Mon ami P…

Il est plutôt carré, mais si rassurant. Tout en lui est force, puissance, rapidité. J’aime son élégance, sa sobriété, son côté pratique et spontané. Avec lui pas de problème, il a toutes les solutions.

lire plus
Délit de fuite sur la Méduse

Délit de fuite sur la Méduse

Novembre 2001. Agnès Denver traverse la route et se fait faucher par une voiture qui disparaît dans la nuit. Accident de la circulation avec délit de fuite ou acte prémédité ?

Sur la base d’un unique témoignage, le commissaire Henry Baud, grand amateur de puzzles, mène l’enquête.

lire plus
Allons voir si la rose sur la Méduse

Allons voir si la rose sur la Méduse

Ulrich, chimiste à la retraite, misanthrope, célibataire et passionné par la culture des roses ; Denise, maritorne vaniteuse qui écume les concours de beauté pour chats avec Arthur, son angora ! Félix, mari soumis qui se plie à toutes les exigences de Denise, son abominable épouse ! Il n’en faut pas plus pour déclencher les hostilités et faire planer un parfum de discorde sur le quartier de La Concorde…

lire plus
L’automne

L’automne

Taches ensanglantées en plein cœur d’un ciel de cristal, les fruits rouges d’un sorbier jauni, perles de sang enchâssées dans l’azur, rappellent que l’automne est une agonie, que cette agonie est beauté et que l’agonie de la beauté est souffrance.

lire plus
Les 70e Alzheimeriades

Les 70e Alzheimeriades

Autour de lui la foule hurlait et vociférait. Daniel sentit ses tripes se nouer et la terreur l’infiltrer peu à peu. Il avait beau être courageux et savoir ce qui l’attendait, lui et les autres, la vue de ces milliers de gens qui éructaient leur haine et les insultaient grossièrement le paralysa.

lire plus