Contemplation

Contempler

Me perdre dans la contemplation des nuages qui sans cesse changent de forme.

Laisser mon esprit dériver dans l’immensité du ciel et m’envoler doucement derrière eux. Me laisser remodeler par le vent qui les sculpte et flotter à leur suite, légère et aérienne. Jouer à cache-cache avec le soleil et tour à tour, projeter sur la terre lumière et chaleur ou ombre et fraîcheur. Devenir révélateur, occulter ou dévoiler la beauté des paysages : les faire danser dans la lumière, s’évaporer dans les ombres !

Me laisser emmener sans retenue, lentement ou prestement au-dessus du monde. Me moquer des courants contraires ou de la direction à prendre, aller dans le sens du vent, simplement, en me laissant porter par le mouvement du temps

Me perdre dans la contemplation des nuages qui sans cesse changent de forme

Alors que tout semble immobile, observer la mouvance perpétuelle qui les agite et comprendre, dans cette contemplation, qu’à l’instar des nuages qui paraissent statiques, tout bouge, et que la vie, comme les nuages, passe lentement mais sûrement…

 

© Catherine Gaillard-Sarron 2008