Pourquoi écrire?

Écrire c’est un élan du cœur vers l’esprit…

C’est transmuer l’émotion en pensée, la pensée en réflexion et la réflexion en mots.

C’est faire parler son ressenti et tenter, en le reconnaissant, de faire apparaître ce qui n’est pas encore dit, pas encore né. C’est s’efforcer de mettre au monde les non-dits, les non-vus, les non-compris et de les faire vivre au travers du langage : outil de communication par excellence, passerelle qui nous mène de l’ombre à la lumière, instrument magique qui nous sort du néant et nous donne, en incarnant notre pensée, la seule vraie liberté : celle qui nomme et met des mots sur ce qui n’existait pas !

C’est faire affleurer à la conscience ce qui n’était que limbes. C’est déconstruire ce qui est et bâtir ce qui n’est pas. C’est cultiver avec persévérance les fruits et les fleurs de son jardin secret. C’est faire fleurir les pensées en germes, développer les bourgeons d’idées. C’est attendre patiemment qu’ils arrivent à maturité et qu’ils s’épanouissent en raisonnements.

C’est planter les semences à venir en moissonnant autour de soi tout ce qui peut nourrir l’imagination et la réflexion.

Écrire c’est jardiner sa terre intérieure, c’est se faire pousser soi-même ! C’est relier en bouquets extraordinaires les fleurs de sa vie et récolter, la saison venue, les fruits de sa propre existence.

C’est ouvrir la porte entre cœur et esprit

Et retrouver le chemin du jardin éternel…

 

© Catherine Gaillard-Sarron 12.12.05