Un petit bout du monde

Texte extrait du recueil “éMerveillement” 2012

 

Un petit bout du monde

Il était rond et vert sur le sable brillant, étincelant de mer sous le soleil naissant…

J’ai trouvé un galet sur le bord de la plage

Un tout petit galet posé sur le rivage

J’ai trouvé un galet un matin de septembre

Un beau petit galet sur le sable au ton ambre

Il était rond et vert sur le sable brillant

Étincelant de mer sous le soleil naissant

Je me suis arrêtée sur la plage nacrée

Je me suis arrêtée pour mieux le contempler

Puis je l’ai enlevé à la mer irisée

Enlevé à la mer qui pleurait sous mes pieds

Il était chaud et doux dans le creux de ma main

Incroyablement doux ce galet dans ma main

Je l’ai mis dans ma poche ce petit bout de roche

Tout au fond de ma poche cet enfant de la mer

Je l’ai mis dans ma poche ce petit bout du monde

Tout au fond de ma poche ce fragment d’univers :

Cette portion de terre façonnée par la mer,

Bercée par le ressac, polie par les courants,

Ce précieux gemme vert conçu par le Néant,

Pensé par l’Absolu, porté par les étoiles…

Je l’ai mis dans ma poche ce tout petit caillou

Pour ne pas oublier qu’il porte en lui le Tout

Je l’ai mis dans ma poche pour ne pas oublier

Puis je l’ai oublié tout au fond de ma poche…

 

© Catherine Gaillard-Sarron 2012