Bientôt l’été…

 

La danse du coquelicot

 

Fragile et éphémère dans l’uniformité, il existe et résiste, apportant sa beauté

 

Petite tâche rouge

Dans la houle dorée

Danse coquelicot

Sous le ciel azuré

 

Ses pétales carmin

Soulevés par la brise

Il danse pour les blés

Qui ondulent avec lui

 

Il danse pour la vie

Qui palpite en son cœur

Animant de la sienne

L’immensité trop blonde

 

Il danse sur un pied

Il danse dans le vent

Petit trublion rouge

Dans une marée d’or

 

Fragile et éphémère  

Dans l’uniformité

Il existe et résiste

Apportant sa beauté

 

Fane coquelicot

Sous le bleu de l’été

Colorant de son sang

Le jaune des épis

 

Petite tâche rouge

Sur l’habit des blés d’or

S’éteint coquelicot

Après avoir dansé…

 

 

© Catherine Gaillard-Sarron 28.01.22