Jeu de dupes

Poème inédit

 

Casino

Entrez, entrez M’sieur Dame! entrez dans le grand casino!

 

Dans cette société aux places limitées,

Les données ont changé, le jeu s’est modifié.

Sur le grand tapis vert d’un monde qui se perd,

Sa vie on doit jouer, les dés il faut jeter.

 

Entrez, entrez M’sieur Dame !

Entrez dans le grand casino !

Casino du boulot, casino du magot.

Entrez, entrez lancer les dés et prendre votre dû !

Casino des élus, casino des exclus !

 

T’as joué, t’as perdu, à présent t’es foutu,

Un autre a pris ta place, tu le vois dans la glace.

Pressé et oppressé par d’ignobles croupiers,

On te montre la porte, en toi germe la révolte.

 

Entrez, entrez M’sieur Dame !

Entrez dans le grand casino !

Casino des complots, casino des ragots.

Entrez, entrez lancer les dés qui vont vous condamner !

Casino des pistonnés, casino des rejetés !

 

La blanche défaillance d’un système en partance,

La noire indifférence, de nos grandes instances,

Bouleversent nos valeurs et suscitent les rancœurs,

Au casino du profit, plus personne n’a d’amis.

 

Entrez, entrez M’sieur Dame !

Entrez dans le grand casino !

Casino des gogos, casino des salauds !

Entrez, entrez lancer les dés qui vont déterminer

Si dans la société, vous pourrez exister !

© Catherine Gaillard-Sarron 17.5.98