À l’écoute du monde

Poème inédit

 

À l’écoute du monde

Et c’est comme un soleil, sur le monde ébloui, que rayonne l’orgueil, désormais aujourd’hui.

Regarde autour de toi

Regarde ce que l’on voit !

Partout les hommes se font la guerre

Qui draine la misère,

Partout ils briguent le pouvoir

Qui augmente l’avoir !

On ne voit que violence

Et désir de puissance,

Arrogance sauvage,

Injustices et outrages,

Qu’une laide vérité

Pétrie de vanités

Et c’est comme un soleil

Sur le monde ébloui

Que rayonne l’orgueil

Désormais aujourd’hui.

 

Écoute autour de toi

Écoute ce qu’on entend !

Partout les hommes se crient leur haine

Qui pourtant les enchaîne !

Partout les hommes intriguent et mentent

Soucieux surtout de belles rentes,

On n’entend que mensonges

Hypocrisies qui rongent,

On n’entend que chantage

Pour avoir davantage,

Bavardages hideux

Pour intérêts juteux,

Et comme de nouveaux dieux

Sur un monde sans cieux

Ils se veulent parole

Juste pour le pactole.

 

 

© Catherine Gaillard-Sarron 13.08.01