Où sont les héros?

Poème inédit

 

Où sont les héros?

Ces preux et valeureux chevaliers, Ces héros masculins, Désintéressés et braves…

Où sont les héros ?
James Bond, Zorro et autres Fantastiques !
Où sont ces héros qui, depuis la nuit des temps,
Peuplent la mémoire collective et l’imaginaire des gens ?
Où sont ces héros que chacun porte si haut ?
Invulnérables, indestructibles !
Ces héros courageux et libres
Qui assurent et nous rassurent ?
Où sont ces héros…
Divinisés par la mythologie,
Sublimés par la littérature,
Célébrés par les romans,
Glorifiés par les médias, la télé,
Indestructibles, incorruptibles,
Déifiés par le cinéma et la BD ?
Où sont ces héros, nobles et solitaires,
Forts, courageux et vaillants !
Ces preux et valeureux chevaliers,
Ces héros masculins,
Désintéressés et braves
Qui surgissent au bon moment,
Agissent avec sang-froid,
Maîtrisent toutes situations avec intelligence !
Ces héros fantastiques et invraisemblables
Qui se jouent de la peur,
Du mal et de la mort !
Ces héros indomptables,
Ces Rambos improbables
Qui donnent à croire aux hommes,
Pétris de cette imagerie héroïque,
Qu’ils sont de la race des titans,
Sortis de la cuisse de Jupiter !
Qu’ils sont des supermans, des supers-hommes,
Des dieux invulnérables doués de pouvoirs magiques,
Et de puissance extraordinaire !
Las, il faut le dire,
Face à la réalité, il faut le redire,
L’homme n’est qu’un homme,
Un tout petit homme,
Qui fuit la plupart du temps,
Qui a peur le plus souvent.
Un être fragile et vulnérable,
Qui doute et qui redoute,
Qui ment et affabule.
Un tout petit homme,
Capable du meilleur comme du pire,
Du plus grand comme du plus vil !
Un petit homme, banal et lâche,
Qui travestit les faits pour flatter son ego,
Manipule l’histoire pour masquer ses erreurs,
Qui telle la grenouille de Jean de la Fontaine
Se voudrait plus grand, plus fort, plus puissant,
Pour cacher sa faiblesse
Pour cacher sa bassesse !
Les héros n’existent pas !
Ils sont une illusion,
Ils sont une invention,
Une distorsion de la réalité
Une perversion de la vérité.
Être un héros, ce n’est pas être un super-homme,
Un superman ou un Zorro !
C’est être un être humain, humble et courageux,
C’est prendre ses responsabilités et assumer ses actes,
C’est être cohérent, honnête et juste,
C’est affronter ses peurs et ses angoisses,
C’est se savoir petit et impuissant
Mais grand et fort avec les autres ;
C’est aimer son prochain et non le tuer ou le trahir
C’est ne jamais l’abandonner,
C’est parfois lui sauver la vie.
Être un héros, c’est être un homme, tout simplement,
Avec ses forces et ses faiblesses,
Sa grandeur et sa petitesse ;
C’est tenir ses engagements,
C’est se respecter et respecter l’autre ;
C’est vivre dans la dignité
Et triompher du quotidien ;
C’est affronter sa propre vie
Sans être dans le déni
Et vivre la réalité
Sans l’aide des supers héros…

 

© Catherine Gaillard-Sarron 20.11.15