Aux petits soins

Aux petits soins

 

Elle a déjà tout donné,

Tout ce qu’elle avait

Tout ce qui lui restait

Tout ce qu’elle gardait !

 

Elle n’a plus rien,

Plus rien à donner. 

Elle est exsangue,

Vide de tout

Vide d’amour  

Vide de vie.

 

Elle était don,

Offrande,

Elle se meurt à présent,

Diminuée

Fatiguée

Malade

Invisible à ses yeux…

Il ne la voit pas,

Ne sait pas la voir

Ne veut plus la voir…

Il ne voit que lui. 

 

Et pourtant…

Elle a besoin de soins,

De grands

Et de petits soins,

Besoin qu’il prenne soin d’elle,

Qu’il soit à ses petits soins.

 

Elle rêve,

D’une piqûre d’amour

D’un cataplasme d’affection

D’une onction de bonté

Et elle espère,

Une friction de générosité

Une prescription de sollicitude

Une ordonnance de compassion

Mais elle attend,

 

Son infusion de tendresse

Sa potion d’humour

Et son sirop de miséricorde.

Elle a pourtant besoin de soins,

D’onguent de douceur

Sur son corps fatigué

De piles de sourires

Pour son cœur blessé

De pommade apaisante

Sur ses bleus à l’âme.

 

Elle a déjà tant donné,

Il ne lui reste rien,

Plus rien à donner ;

Il ne lui reste que lui

Qui a tout à donner…  

 

© Catherine Gaillard-Sarron 2004